close share

< >

françois cheval

françois cheval est conservateur de musée depuis 1982, à la tête du musée nicéphore niépce depuis 1996. il a suivi une formation de sociologue et d’anthropologue.
"notre action au musée nicéphore niépce est une tentative constante de débarrasser l’image mécanique de ses présupposés. pratique universelle, la photographie au musée est frappée du syndrome de l’évidence. le regard pour le moins paradoxal que tout un chacun pose sur la photographie quotidienne oscille entre le dédain affiché pour son insignifiance et sa présence pourtant recherchée. l’interprétation s’offre à tous du fait de la banalité de la pratique. les acteurs croient accéder à la conscience du phénomène par la proximité et la répétition du geste. sa compréhension appelle la perturbation des certitudes.
nous avons fait le choix de présenter l’originalité du « photographique », concept plus qu’ensemble d’usages qui tente de cerner les spécificités matérielles, sociologiques, psychologiques voire philosophiques, intrinsèquement liées à l’image mécanique…
d’autres méthodes, d’autres discours, d’autres formes de pédagogie muséale s’imposent pour des formes renouvelées d’explicitation de l’image photographique."

 


< back