close share

< >

raymond bellour

raymond bellour is a critic, writer and the emeritus director of research at the  c.n.r.s (french national centre for scientific research). he writes on literature and cinema (l'analyse du film in 1979, and le corps du cinéma. hypnoses, émotions, animalités in 2009). he also explores the relationship between all sorts of images, from paintings to digital images, what he calls the inter-image space (l'entre-images - two volumes, 1990 and 1999). he is a committee member of trafic, a renowned magazine about cinema.


l'hypothèse est simple, mais elle engage aussi des détours infinis : la projection vécue d'un film en salle, dans le noir, le temps prescrit d'une séance plus ou moins collective, reste la condition d'une expérience unique de mémoire, que toute autre situation de vision altère plus ou moins. cette hypothèse suppose une vision rétrospective : il faut évaluer comment une telle image du spectateur s'est formée, comment elle a pu se cristalliser au fur et à mesure qu'une supposée "mort du cinéma" a été annoncée. tout ce qui a peu à peu menacé le cinéma – de l'apparition de la télévision  au régne universel du codage numérique – aura permis de prendre pleinement conscience du caractère unique de l'expérience propre au spectateur de cinéma.

raymond bellour, critique, écrivain, est directeur de recherche émérite au c.n.r.s.. il écrit sur la littérature, le cinéma (
l'analyse du film, 1979, le corps du cinéma. hypnoses, émotions, animalités, 2009), ainsi que sur les relations entre toutes sortes d'image, de la peinture aux images numériques (tout ce qu'il nomme "l'entre-images" - deux recueils, 1990 et 1999). il est membre du comité de trafic, "revue de cinéma".

 


< back